Marie-George Buffet : Une femme engagée

Députée de la 4ème circonscription de Seine-Saint-Denis pendant vingt-cinq ans, Marie-George Buffet a passé la main en juin dernier. Portrait de l’une des personnalités politiques marquantes de Dugny. 

Mai 1968. À peine âgée de dix-neuf ans, Marie-George Buffet voit déferler une vague de protestations partout en France. Ce mouvement, sans précédent dans l’histoire du pays, va susciter chez elle un intérêt particulier pour la politique. « À l’époque, j’avais fait la grève avec d’autres élèves mais je ne me reconnaissais pas dans les mouvements extrêmes, se souvient l’ancienne Ministre de la Jeunesse et des Sports (1997-2002). Ce qui m’animait par-dessus tout, c’était la justice sociale ».  

Plus d’un demi-siècle plus tard, Maire-George Buffet figure toujours dans le paysage politique français, et plus particulièrement de la Seine-Saint-Denis. Députée de la 4ème circonscription du département depuis 1997, celle qui a récemment cédé sa place à Soumya Bourouaha aura passé de nombreuses années à œuvrer à Dugny, l’une des villes de la circonscription.

« Je me souviens de plusieurs souvenirs marquants, plus particulièrement l’inauguration du gymnase Alain Mimoun en février 2004. C’était un grand
champion et il y a tout une histoire derrière cet équipement sportif ».  

L’autre belle histoire, c’est celle de Lucas et Travis, élèves de CM2 à Paul Langevin en 2005. « Ces deux garçons avaient représenté leurs camarades au Parlement des enfants à l’Assemblée nationale, se remémore l’ex-députée. Ils avaient construit une loi afin que les enfants d’origine étrangère ne soient pas obligés de retourner dans leur pays d’origine sous la pression des parents. Ils avaient vécu cela avec un camarade qui était retourné en Afrique et cet événement les avait marqués ».

Proche de la population, Marie-George Buffet participait avec plaisir aux fêtes organisées par les différents quartiers de la Ville. « Cela permet de maintenir le lien social dans la cité, et les habitants peuvent s’exprimer auprès des différents élus ».  

Une présence importante, voire indispensable en politique aujourd’hui. « Sans oublier les quartiers de La Comète et du Pont-Yblon, on peut traverser Dugny très rapidement à pieds. Forcément, les gens vous arrêtent, vous questionnent, vous font leurs demandes… Cette proximité est une chance pour une Ville de la Seine-Saint-Denis ».

Pour elle, les perspectives de 2024 vont insuffler un nouvel élan à la commune.  « Avec les Jeux Olympiques et Paralympiques, la Ville va évoluer, s’agrandir et se rassembler. Il y aura un lien entre le quartier de la Comète et le centre-ville.
Le nouveau quartier va également pouvoir créer de l’emploi et de nouvelles activités vont se développer ».  

Alors qu’elle a passé le relais à sa successeuse il y a quelques mois, Marie-George Buffet adresse un dernier message aux Dugnysiens. « Ayez de
l’ambition pour vous-même, pour vos enfants, pour votre Ville. Vous avez la possibilité de le faire. Humainement, votre richesse est telle que vous pouvez être exigeant et demander beaucoup. Votre richesse doit pouvoir servir le pays ».