Lancement officiel du chantier du Village des médias des Jeux de Paris 2024

Vendredi 1er juillet, le Maire de Dugny, Quentin Gesell, a ouvert les portes du chantier du futur Village des médias des Jeux olympiques et paralympiques (JOP) de Paris 2024 aux partenaires du projet à l’occasion d’une cérémonie officielle, en présence de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Yasmine Camara, conseillère régionale d’Île-de-France déléguée aux JOP, de Bruno Beschizza, Président de Paris Terres d’Envol, et de Pierre Rabadan, adjoint à la Maire de Paris.

À l'été 2024, le village accueillera 1 500 journalistes et techniciens du monde entier venus couvrir les compétitions sportives. Aux côtés de la Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO) et des maîtres d’ouvrage, les invités ont pu constater l’avancée des travaux et découvrir la maquette du projet final.

Dugny bientôt au cœur des Jeux

« Quel honneur pour notre ville, berceau de l’aéronautique française de devenir une collectivité hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 avec la construction du Village des médias et l’accueil du Centre des médias lorsque l’on sait que cet événement ne se produit en France que tous les 100 ans ». C’est ainsi qu’en maître de cérémonie, Monsieur le Maire a introduit son discours pour expliquer ô combien ces Jeux marqueront à jamais l’histoire de la ville. Pas seulement le temps des jeux car Dugny va connaître un aménagement sur le long terme. Le Village des médias
deviendra ensuite un nouveau quartier de ville, avec ses infrastructures et ses commerces, participant au développement de la commune.

Un projet en plusieurs phases

Le Village des médias sera divisé en deux parties. L’une sur l’Aire des Vents, dont l’aménagement est porté par la SAS Paysages, l’autre sur le plateau, conçue par la SAS Manisfesto, directement reliées aux parcs départementaux de l’Aire des Vents et de Georges Valbon.

Les logements pouvant accueillir la presse internationale seront livrés à l’été 2024. Quant à l'installation du reste des équipements, elle s'échelonnera dès le départ des médias. Il est prévu la construction de près de 1 300 logements, d’un groupe scolaire de 16 classes, d’un gymnase, de 1 000 m2 de commerces et de services. L’objectif est d’accueillir les habitants dans des conditions optimales tout en répondant également à des besoins identifiés pour l’ensemble du territoire. « Ce projet a été pensé comme une opportunité de parcours résidentiel permettant à des Dugnysiens d’accéder à la propriété », ajoute Quentin Gesell.

Un héritage pour les générations futures

La singularité du projet réside dans la notion d’héritage sur laquelle Quentin Gesell et ses partenaires ont insisté. Contrairement à d’autres équipements laissés à l’abandon après le passage des jeux dans certains pays, la Solideo et la Municipalité ont mené un travail de longue haleine sur l’après. « C’est bien ici, à Dugny, que le mot héritage prend tout son sens. Car lorsque l’on construit ce Village des médias, nous ne le construisons pas pour les quatre semaines d’épreuves, mais bien pour les décennies à venir », conclut le Maire de Dugny.

Afin de désenclaver le territoire, une passerelle dédiée aux mobilités douces (piétons, cycles, etc.) sera également réalisée entre la rue de la Luzernière et le parc des sports du Bourget.